CONSIGNES POST LIGAMENTOPLASTIE DU GENOU

Consignes post opératoires d’une ligamentoplastie du genou.

 

Surveillance .

 

Il faut surveiller les constantes suivantes :

 

Fièvre :prendre sa température matin et soir pendant 1semaine .nous joindre si plus de 38,5°

 

Douleur du mollet: peut traduire une phlébite , consulter au moindre doute .

 

Douleur thoracique: toute douleur thoracique doit faire consulter en urgences 

 

Pansement: fait par une infirmière , si problème elle vous demandera de vous mettre en contact avec nous.

 

En cas de saignement du pansement , la première chose à faire est de remettre des compresses et une bande un peu compressive sur le premier pansement . Et refaire le pansement le lendemain matin. Sinon il faut reconsulter aux urgences . 

 

Douleur: la douleur doit être modérée ou moyenne , en cas de douleur importante ( 8/10 ), qui résiste au traitement prescrit , il faut revoir votre médecin , ou les urgences , ou le chirurgien pour modifier le traitement et vérifier l’absence de complications .

 

Surveillance par prises de sang:

Surveillance des plaquettes 1 fois par semaine tant que dure le traitement anticoagulant.

 

 

 

Traitement médical .

 

Le traitement est adapté à chaque patient en fonction de multiples critères (âge, jour de sortie, allergies , intolérance , etc ....)

 

Antalgique ( médicament contre la douleur) : 

        Paracetamol    Doliprane.   , Co Doliprane

 

        Acupan: ampoules que l’on casse sur un sucre et que l’on fait fondre sous la langue 

 

Anti-inflammatoire :a un effet contre la douleur dans les premiers jours après les interventions , contre indiqué en cas de problèmes gastriques.

 

Morphine : Actiskénan , prescrit sur une ordonnance à part . A prendre si douleurs malgré les autres médicaments . Se prend toutes les 4heures .

 

Exacyl :  médicament pour éviter les hématomes , peut être prescrit 48h après  la ligamentoplastie.

 

On adapte le traitement à l’intensité des douleurs , en arrêtant la codéine et la morphine des que l’on peut

 

Anticoagulant : ce sont des piqûres d’héparine ( innohep 4500, lovenox ) qui sont à faire pour une durée variable pour chaque patient en fonction de ses risques de phlébite . Elles sont prescrites par une infirmière mais si vous savez les faire, vous pouvez les faire vous même . Elles nécessitent une surveillance des plaquettes

 

`

Effets secondaires possible du traitement médical.

 

 Les effets secondaires possibles de ces médicaments et leurs traitement : 

 

- intolérance gastrique (brulure estomac ) avec les anti-inflammatoires (surgam, voltarene, profenid).

 

- nausées vomissements , effets secondaire de la morphine , ou de la codéine. (acupan , co doliprane ; dafalgan codéiné, ixprim) .

 

- constipation : effet secondaire de la morphine , ou de la codéine. (acupan , co doliprane ; dafalgan codéiné, ixprim)

 

- somnolence. effet secondaire de la morphine , ou de la codéine. (acupan , co doliprane ; dafalgan codéiné, ixprim)

 

Des traitements de ces effets secondaires peuvent être nécessaires 

-  intolérance gastrique (brulure estomac ) : arrêt  des antiinflammatoires +++. et traitement antiulcéreux  ( Mopral (Oméprazole))

  • nausée vomissements , effets secondaire de la morphine , ou de la codéine : traité par Primpéran pendant 5 jours au maximum

  • constipation   : bien boire , 1,5 litre d’eau par jour , et prise de Lansoyl

 

 

 

 

 

Contention veineuse et poches de glace.

 

Très important pour éviter un hématome et les douleurs .

Il faut mettre les poches de glace au moins 4 fois 45 minutes par jour.

Le froid est le premier traitement de la douleur.

 

Immobilisation et appui 

 

S’il n’y a pas de réinsertion méniscale importante , en général l’appui est autorisé dès que possible .

 

Une attelle réfrigérée est prescrite . Elle aide au début pour éviter les douleurs et maintenir les poches de froid. Mais il faut essayer de s’en passer dès que possible .

 

Rééducation fonctionnelle.

 

Très importante , 40 séances sont prescrites, au départ 5 séances par semaine si possible.on rééduque les mobilités articulaires , on lutte contre la difficulté d’extension du genou ( le flexum ) . On était le maximum pour ne pas trop perdre du quadriceps ( le muscle de la cuisse)

 

Comment on marche .

 

Avec les béquilles au départ , que l’on peut lâcher dès que possible en fonction de l’évolution , c’est votre kinésithérapeute qui vous guide en cela.

 

Comment nous joindre en cas de problème .

 

 

nous sommes prêts à  vous recevoir très rapidement en consultation, et un service d'urgence est toujours disponible :  jusqu'à 21 heures à la Francilienne et à HPMV , à Bry sur Marne , et 24/24 à la clinique Paul D'Egine à  Champigny .

 

- en cas de problème d'urgence relative , revenez nous voir en consultation : 01 55 25 01 78

- en cas de problème vraiment urgent , vous pouvez venir aux urgences de l'un  de nos établissements :

 Pontault, maison de santé  Francilienne (8h/22h)  : 01 64 43 43 43 .

 Bry sur Marne HPMV (8h/22h) :   01 49 14 80 70.

  Champigny  urgences  24/24 : 01 49 83 67 11) 

 

 

Consultation de contrôle .

 

En général 1mois après l’intervention , avec une radiographie de contrôle.

La radio est faite 45mn avant la consultation , dans le service de radio . Vous n’avez pas besoin d’ordonnance , il vous suffit de montrer votre feuille de sortie .

!!!!!! Vérifiez bien où vous a été donné votre consultation de contrôle, sur votre feuille de sortie  ( Pontault, Champigny, Bry sur Marne)

 

Que peut on faire après l’intervention.

 

Être passager dans une voiture : oui

Conduire une voiture : au moins 3 semaines

Monter descendre des escaliers : oui

Faire du sport d’entretien : 6 mois

Courir : 4 mois

Faire du sport normalement : 8 mois

Se mettre à genoux  : minimum 6 mois

Prendre l’avion : oui , avec prévention des phlébites si dans les 3 premiers mois.

 

Combien de temps pour avoir le résultat final de l’intervention . 8 mois en général.

contactez nous par mail