LES FRACTURES DE CHEVILLE.

vis péréonéotibiale , pour traiter un diastasis

 

Les fractures de cheville sont appelées fractures des malléoles. Il existe la malléole externe sur le côté latéral de la cheville et la malléole interne à la partie interne de la cheville.

 

Les fractures malléolaires sont des fractures fréquentes. Lorsqu’elles sont déplacées, il y a risque d’évolution vers une arthrose et la réduction de la fracture est impérative.

En règle générale, on réalise une intervention consistant à réduire la fracture et en la fixant par du matériel métallique, ce que l’on appelle l’ostéosynthèse.

 

Il existe différents types de fractures malléolaires en fonction du déplacement.

 

La malléole externe est ostéosynthésée soit par des vis, soit par une plaque. 

La malléole interne est ostéosynthésée par des vis. 

Quelques fois dans environ 15% des cas, il existe une fracture du rebord postérieur du tibia ou malléole postérieure qui peuvent justifier une fixation par vis de façon directe.

En cas de diastasis (écart entre le péroné et le tibia ) , persistant après la réduction de la fracture du péroné , on peut être amené à. mettre une vis péronéotibiale pour réduire ces diastasis . cette vis est en général enlevée quelques mois apres pour redonner une mobilité péronéotibiale et éviter quelle se casse . 

Quelques fois il existe une luxation associée à la fracture, que l’on appelle fracture luxation de cheville, la luxation doit être réduite en urgence et une intervention réalisée rapidement.

 

Dans les suites des interventions pour fractures de cheville le patient est plâtré pendant un mois en général, voire 45 jours s’il existe des lésions des ligaments associés.

 

L’appui est en général repris au déplâtrage. 

L’évolution des fractures de cheville se fait en plusieurs mois, il faut compter un an pour obtenir le résultat final et souvent 3 à 5 mois pour marcher relativement facilement.

 

Les risques à distance des fractures de cheville sont l’arthrose, surtout si la fracture n’a pu être réduite correctement et surtout s’il existe des lésions des cartilages de la cheville dans certaines fractures comminutives, c’est à dire avec de multiples fragments et contusions de cartilage.

La raideur est également possible, surtout en cas de fracture luxation. 

 

Les autres complications sont les complications habituelles de la chirurgie, l’infection environ 1%, les problèmes de cicatrisation et le déplacement de la fixation de la fracture dans certaines fractures sur os très fragiles.

Ostéosynthèses des fractures de cheville en ambulatoire

depuis 2017 , on essaye de développer la chirurgie des fractures de cheville en ambulatoire . 

On utilise les mêmes techniques que la récupération rapide pour les prothèses :  bloc locorégional , infiltrations , pas de drainage , traitement médical lourd avec antalgique/ anti-inflammatoire/ morphine. 

Environ 70 % des fractures de chevilles sont accessibles à une prise en charge ambulatoire. 

Fracture luxation de cheville , réduite aux urgences (sous Méopa) , puis opérée en ambulatoire le lendemain.

contactez nous par mail