REPRISE DES PROTHESES DE GENOU

Les reprises de prothèses de genou sont des interventions difficiles.

 

Elles sont indiquées en cas d'échec d'une première prothèse . Soit échec d'une prothèse unicompartimentale , soit échec d'une prothèse totale.

 

Les difficultés sont très variables en fonction des différentes causes de l'échec de la première prothèse 

Infection 

Descellement avec éventuellement une perte osseuse

Instabilité de la prothèse par problème ligamentaire.

 

La reprise de la prothèse de genou doit être bien programmée avec une stratégie de reconstruction de l'articulation du genou.

 

Les prothèses employées dans ces reprises ont souvent un ancrage dans le fémur et le tibia a l'aide de tiges dans la diaphyse de l'os.  La contrainte de la prothèse est plus ou moins importante, allant jusqu'à des prothèses charnières avec un axe fixe qui permettent de pallier la rupture des ligaments latéraux du genou. 

Dans la majeure partie des cas , on arrive à conserver les ligaments latéraux du patient. ce qui évite de mettre une prothèse charnière . On reconstruit le genou en s'encrant dans l'épiphyse et la diaphyse du tibia et du fémur , à l'aide de manchons et de tiges . 

 

Ces interventions sont plus lourdes qu'une prothèse de première intention et par conséquent les complications sont plus nombreuses et les résultats fonctionnels moins bons.

 

Voici quelques exemples de reprises de prothèses de genou.

Descellement d'une prothèse unicompatimentale

Reprise de PTG. , laboratoire De Puy

Descellement d'une prothèse de genou.  avec déformation et usure considérable de l'os autour de la prothèse . 

A la réintervention on voit l'usure du polyéthylène de la prothèse .
 

Descellement et usure d'une prothèse totale 

Descellement d'une prothèse par récidive d'une déformation en varus , avec nécessité d'une reprise en corrigeant l'axe du membre inférieur

contactez nous par mail