REINSERTION MENISCALE

SUTURE MÉNISCALE

suture à l'aide d'un fast Fix 

aspect d'une suture par fast Fix 

Lésion horizontale du ménisque externe , traitée par suture directe

   Certaines lésions méniscales peuvent être réparées, c’est ce que l’on appelle la suture méniscale , ou réinsertion méniscale. Il y a un décollement du ménisque par rapport à sa paroi latérale, le ménisque lui même étant relativement sain. On effectue des points de suture à l’aide d’un matériel particulier, ce qui permet d’essayer de faire cicatriser ce ménisque et de conserver sa fonction.

 

Ces réinsertions méniscales sont notamment utilisées lorsque l’on répare le croisé antérieur car il faut conserver au maximum les ménisques dans ces ruptures de croisé antérieur, et les lésions méniscales sont retrouvées dans environ 50% des  ligamentoplasties du genou ,  d'autant plus que l'on est à. distance de la rupture.

 

Dans les suites des réinsertions méniscales, il peut y avoir une période où l’appui doit être diminué sur le membre inférieur opéré et on limite un peu la mobilité en flexion du genou, période d'environ 1 mois.

 

Ces réinsertions se font soit par arthroscopie, soit par abord chirurgical et suture directe du ménisque .

- La réinsertion méniscale par arthroscopie , est assez simple , elle se fait à l'aide d'un matériel qui permet facilement de faire une suture appuyée sur une petite baguette plastique de 2 mm que l'on positionne derrière le ménisque (Fast Fix , laboratoire smith Nephew). L'autre technique utilisée pour suturer le ménisque par arthroscopie est le Fast Fix Mender , qui permet de suturer la corne antérieure du ménisque externe. 

- la suture méniscale par abord direct est surtout utilisée pour suturer le ménisque externe , dans le cas de déchirures horizontale du ménisque avec un kyste méniscal externe (cf photo) . 

- Dans certains cas j'associé une suture arthroscopique , à une suture directe , dans des cas de lésion du ménisque externe. 

Le ménisque est un tissu inerte , sans vascularisation (pas de vaisseaux sanguins qui le "nourrissent", pas de nerf qui lui donne une sensibilité. Ce tissu est donc très difficile à faire cicatriser .

Il y a dans 20% des cas une non cicatrisation du ménisque, ce qui peut conduire à une ablation du ménisque secondaire (ménicectomie =. ablation partielle du ménisque par arthroscopie) mais lorsque la cicatrisation est acquise la fonction du genou est bien meilleure et cela diminue le risque d’arthrose à long terme.

 

Chez les jeunes  (moins de 30 ans!) il faut préférer la suture méniscale à la méniscectomie , surtout dans le ménisque externe dont l'ablation conduit plus à l'arthrose que le ménisque interne. Plus le patient est jeune , plus on cherchera à suturer le ménisque plutôt que de l'enlever . 

 

Quelquefois c’est lors de l’arthroscopie que le chirurgien choisit entre réaliser une ablation du ménisque (méniscectomie) ou une réinsertion du ménisque.

Suites opératoires, cette chirurgie se fait en ambulatoire : 

- traitement anticoagulant pendant la durée sans appui.

-  attelle avec poche de froid incorporée 

- rééducation immmédiate

- traitement de la douleur +++ 

Lésion du ménisque interne , avec kyste méniscal associé , suture arthroscopique

anse de seau luxée , lors d'une ligamentoplastie du croisé antérieur, suture par fast Fix , contrôle de la ligamentoplastie 

Déchirure méniscale interne étendue , les différents temps d'une suture méniscale par fast Fix , par arthroscopie 

contactez nous par mail