fracture  avec enfoncement important du plateau

excellente réduction d'un enfoncement externe 

fracture du plateau tibial

La fracture du plateau tibial est une fracture au niveau de l’extrémité supérieure du tibia. Il y a une fracture au niveau du cartilage, c’est une fracture articulaire. 

Il est très important de réduire de façon la plus précise possible la fracture au niveau du cartilage car s’il persiste un défaut il y a un gros risque d’évolution vers une arthrose du genou.

 

On distingue:

les fractures du plateau tibial externe,

les fractures du plateau tibial interne et

les fractures dites spino bi-tubérositaires qui touchent les deux plateaux tibiaux.

 

Dans les fractures non déplacées, un traitement fonctionnel est proposé, non chirurgical, qui consite à une immobilisation par une attelle, une rééducation plus ou moins rapide et une période sans appui assez longue de minimum 45 jours.

 

Si la fracture est déplacée, en général une intervention chirurgicale est proposée pour réduire la fracture et la fixer par une plaque ou des vis isolées (ostéosynthèse du plateau tibial). 

Dans certains cas (dans les 3 premiers stades de la classification de Schatzker) on fait une arthroscopie pour contrôler la réduction de la fracture dans l’articulation associée à la pose de vis par petit abord, percutané, sans plaque. Si possible cette intervention est réalisée dans notre pratique en ambulatoire .

Si l’on fixe la fracture par une plaque visée, il faut faire un abord au niveau de l’extrémité supérieure du tibia pour réduire et fixer la fracture par cette plaque. 

 

Dans les suites d’une ostéosynthèse du plateau tibial il faut en général rééduquer le patient paour éviter l’une des complications qui est la raideur du genou. Il y a une période sans appui car si l’on appui il va se produire un nouvel effondrement du plateau tibial. La fracture du plateau tibial a un très grand risque de phlébite et le traitement préventif de la phlébite est très important.

 

Les complications à long terme sont la raideur et les douleurs résiduelles. Ces complications sont moins fréquentes si la fracture a pu être correctement réduite au départ.

Le risque d’infection, comme toutes intervention ,existe ,de l’ordre de 1%.

Le risque de phlébite est important et un traitement anticoagulant est nécessaire.

fracture complexe avec plaque interne et externe

Classiffication de Schatzker des fractures  du plateau tibial

Fracture Schatzker 2 , traitée par synthèse percutanée assistée par arthroscopie , opérée en ambulatoire.

contactez nous par mail