LES ENTORSES DE LA CHEVILLE

Orthèse de cheville 

CHEZ L’ADULTE 

 

L’entorse de cheville est une torsion en dedans de la cheville , c’est le traumatisme le plus fréquent.

 

Signes cliniques.

 

Les signes cliniques sont une douleur, un craquement, un gonflement sur le bord externe de la cheville . On peut également avoir une entorse associée du bord interne de la cheville .

 

Anatomie.

 

Le ligament lésé est le ligament latéral de cheville , ou LLE. Il est constitué de trois faisceaux. En interne on a le ligament latéral interne de cheville , ou LLI, un seul faisceau, très solide.

 

L’entorse de cheville est une déchirure plus ou moins importante du LLE, c’est donc normal de trouver une déchirure du ligament dans les examens radiologiques apres une entorse !!!!!!!!

 

Bilan radiologique.

 

En France , on fait classiquement une radio de cheville en cas d’entorse ( la plupart du temps cette radio est inutile ..........) On ne voit pas les ligaments sur une radio, c’est juste pour éliminer une fracture des malléoles. 

 

En règle générale, d’autres examens complémentaires sont inutiles ! L’échographie et l’IRM devraient être exceptionnellement demandés.

 

Quand ils sont réalisés, ils montrent en général une déchirure plus ou moins importante du ligament latéral externe . C’est même la définition de l’entorse ! En règle générale les descriptions des lésions ligamentaires sur l'IRM ne modifient pas le traitement de l'entorse qui est déterminé par les signes cliniques  (la douleur , l'importance de l'hématome) .

 

Le seul intérêt de lRM est de trouver des lésions associés dans les entorses de cheville d’évolution longue: algodystrophie, lésion du cartilage de l’astragale, lésion des peroniers latéraux etc.....

 

Traitement .

 

Les entorses de cheville ne sont jamais une indication chirurgicale au stade aigu !!!!!!!!!!! 

Et ce qu’elle que soit la lésion du LLE, c’est pour cela que l’on ne recherche pas le bilan précis de la déchirure, car quelle qu’elle soit, le traitement sera identique.

 

Il faut traiter la douleur et immobiliser le moins possible.

 

En fonction de l’importance de la douleur et du gonflement de la cheville , on met une attelle postérieure en résine ou d’emblée  une attelle amovible de cheville.

 

On laisse le patient sans appui quelques jours en cas de grosse entorse. Et in reprend l’appui dès que possible.

 

Un traitement médical associe des antalgiques, des anti-inflammatoires. 

 

Dès que possible on enlève l’attelle et on reprend l’appui avec une orthese de cheville. 

 

La rééducation est recommandée, dès que possible.

On doit faire une rééducation proprioceptive, basée sur le mouvement .

 

Durée d’évolution.

 

Très variable , mais les grosses entorses évoluent en plusieurs mois.

 

La plupart des entorses sont guéries en 6 mois.

 

Il peut rester des douleurs : la cheville douloureuse chronique post entorse. Le traitement est un peu difficile, il associe des soins locaux  comme des gel anti-inflammatoire, un peu de rééducation..... et beaucoup de patience. A priori, pas d’indication chirurgicale ( quelques rarissimes indications d’arthroscopie de cheville)

 

IL peut rester une instabilité de la cheville : la cheville instable chronique.  Le patient se fait des entorses à répétition, le ligament est distendu. Le traitement est de la rééducation des réflexes de la cheville ( exercices sur une planche instable). En cas d’échec de la rééducation on doit opérer et refaire un ligament de cheville : la ligamentoplastie de cheville.

Cette intervention est rare, probablement 1/500 entorses.

contactez nous par mail