HALLUX RIGIDUS 

ARTHROSE ARTICULATION METATARSO PHALANGIENNE

ARTHRODÈSE METATARSO PHALANGIENNE

 

L’arthrose de l’articulation entre le 1er métatarse et la première phalange de l’orteil s’appelle l’hallux rigidus. Les signes cliniques sont une augmentation de la taille de l’articulation et une raideur de l’articulation associées à des douleurs. Sur la radiographie on voit une usure du cartilage avec un pincement du cartilage au niveau de l’articulation.

 

Cette arthrose est en général isolée, l’orteil étant droit mais elle peut aussi survenir sur une déformation en hallux valgus ou “oignons” qui peut évoluer vers une arthrose dans des formes très évoluées.

 

Deux traitements chirurgicaux sont possibles dans cette arthrose métatarso-phalangienne : l’arthroplastie de l’articulation associée à un raccourcissement de la première phalange (arthroplastie MP, accourcissement de P1) ou l’arthrodèse métatarso-phalangienne.

 

On choisit l’une ou l’autre des interventions en fonction de l’importance de la raideur au niveau de l’articulation, l’importance de l’usure du cartilage et de l’âge du patient.

 

 

 

 

 

L’arthroplastie métatarso-phalangienne 

 

L’intervention consiste à enlever toutes les saillies osseuses que l’on appelle ostéophytes et de réséquer une partie de la tête du 1er métatarsien, ce qui redonne des mobilités et lutte contre les douleurs liées à ces saillies osseuses.

 

On y associe rarement un raccourcissement de la 1ère phalange de l’orteil qui est fixé par une vis, ce qui permet de diminuer la pression dans l’articulation et de diminuer les douleurs.

 

Les suites de cette intervention : on porte une chaussure post opératoire du pied pendant un mois et on cherche à mobiliser l’articulation dès le départ.

 

en cas d’échec il est toujours possible de réaliser une arthrodèse secondairement

 

 

 

 

L’arthrodèse métatarso-phalangienne

 

Elle consiste à souder l’articulation entre le métatarse et la 1ère phalange. Elle nécessite une incision bord interne du pied et une exposition du métatarsien et de la phalange. On résèque le cartilage et on vient mettre en contact la phalange et le métatarsien. Il faut fixer ces deux surfaces osseuses pour obtenir leur consolidation. Cette fixation se fait à l’aide de vis ou de plaque.

 

Dans les suites cette intervention a pour but de supprimer complètement la mobilité au niveau de cette articulation. Il n’y a plus aucune mobilité une fois que les deux os sont soudés l’un à l’autre. Cette soudure a pour but de supprimer les douleurs liées à cette arthrose.

 

Dans les suites il y a éventuellement une immobilisation par plâtre quelques semaines et le port d’une chaussure de chirurgie du pied. On doit attendre la consolidation de cette arthrodèse qui met environ deux mois. Cette consolidation osseuse peut être difficilie à obtenir et il faut quelquefois réintervenir pour faire des greffes et refaire une nouvelle fixation dans environ 5% des cas.

 

Après cette intervention, une fois que la fusion entre les deux os est acquise, il y a une possibilité de marche qui est facile. Il n’y a plus de mobilité et en général une seule hauteur de talon est possible.

Les différentes indications de l'arthrodèse métatarsophalangienne

L'hallux rigidus , arthrose métatasophalangienne

L'hallux valgus très évolué, surtout chez la personne âgée

L'hallux varus :  c'est la déformation dans le dedans de l'orteil , en général c'est lié à une chirurgie de l'hallux valgus avec un excès de correction

hallux rigidus

hallux rigidus, ostéophytes de profil

hallux rigidus, après arthroplastie

arthrodèse MP , fixée par vis

arthrodèse MP , fixée par plaque 

Hallux varus , indication d'arthrodèse

contactez nous par mail